expressions des années 50/60

"Bien joué, Callaghan!"

J'adore cette expression utilisée par mon frangin, mon frêre ainé (né en 45), exprimant la satisfaction, la joie d'un acte réussi, d'un gain (au sens 'gagné'). Elle peut être utilisée pour s'autocongratuler d'une réussite, ou pour applaudir l'acte réussi d'un autre.
Je l'ai peu entendue par la suite dans ma vie, je me demande si c'est une création des copains de mon frangin, du quartier Parilly à Lyon? Ou bien si elle était plus largement employée en France (voir ailleurs,) à l'époque? Il faut que je fasse une ptite recherche sur @internet.
Je rajoute: J'ai oublié de dire que cette expression vient du cinéma, plus précisément des westerns, et + précisément encore, il s'agit sans doute d'une réplique de John Wayne, peut-être dans "la chevauchée fantastique"de Ford, mais je vient de regarder Wikipédia, et il n'y a pas de Callaghan dans les personnages, donc il s'agit d'un autre film, je chercherai.

 


 

M'est revenue aussi cette comptine coquine de mon enfance évoquant aussi le cinoche et les "ouvreuses":
Bonbons, caramels,
esquimaux, chocolats
sucez les mamelles
à LoloBrigida

5 votes. Moyenne 2.40 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 07/11/2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site